Dis, tuvas le chanter cet hymne oui ou merde,?p'tit con!

Publié le par ...

Actualités > Politique

 

LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE

Coup de boule:

Dis, tuvas le chanter cet hymne

oui ou merde,?p'tit con!



COUPS DE BOULE
Tu vas le chanter, cet hymne !

Allonz’enfants / par Sabrina Kassa (Bakchich-Info)



Le grand "débat-sur-l’identité-nationale" propose d’obliger les jeunes Français à chanter au moins une fois par an "La Marseillaise". Mais même Xavier Bertrand n’en connaît pas les paroles.

Quelques jours après « le Charter pour la mort » vers l’Afghanistan, quelle bonne idée de faire croire que ce sont les « immigrés » qui ne respectent pas l’identité nationale.

Le premier grand thème de ce grand débat propose déjà une solution : « l’obligation pour l’ensemble des jeunes Français de chanter au moins une fois par an » la Marseillaise. Le ministère a décidé de se concentrer sur les jeunes sauvageons, c’est plutôt malin, vu que même Xavier Bertrand, le secrétaire général de l’UMP, ne connaît pas les paroles.

Invité au journal de France-2 animé par Marie Drucker, le 1er novembre, il a séché, ainsi que l’autre clown présent sur le plateau, Marc Jolivet, quand elle leur a demandé de montrer l’exemple en chantant le 3e couplet de l’hymne tant chéri. « Heu… j’avoue, je ne connais que le début… » Comme tout le monde certes – dans les stades de foot on ne pousse pas le bouchon jusqu’à chanter :

« Quoi ! des cohortes étrangères

Feraient la loi dans nos foyers !

Quoi ! ces phalanges mercenaires

Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)

Grand Dieu ! par des mains enchaînées

Nos fronts sous le joug se ploieraient

De vils despotes deviendraient

Les maîtres de nos destinées ! »

Charmant, non ? Même si tout le monde sait que l’hymne est guerrier est-il si aberrant de penser qu’il faudra un jour avoir le courage d’en choisir un autre un peu plus doux ?

Le deuxième thème du grand débat porte sur « l’apport de l’immigration à l’identité nationale ». Là, ça devrait être plus facile, mais encore une fois, on ne sait pas très bien qui a les plus gros de trous de mémoire.

Rappelons qu’il a fallu un film grand public pour que l’on se rappelle l’apport des indigènes à la Seconde guerre mondiale (la Première c’était pas mal non plus, au front et dans les usines heureusement qu’il y avait des Maghrébins et des Indochinois…). Troupes de libération soigneusement « blanchies » avant d’entrer dans la Capitale et de distribuer les honneurs.

Et puis, ces sauvageons qui sifflent outrageusement l’hymne national, auront sûrement moins de mal que les autres à se souvenir comment leurs pères, ou leur grands-pères, qu’ils ont à peine connus –les journées à l’usine étaient bien longues – se sont retrouvés cassés et déclassés une fois le travail de reconstruction des Trente glorieuses achevées !

Mais bon, arrêtons de ressasser ce passé, concentrons-nous sur les joyeux de notre identité nationale. Pour ma part, il y en a un qui me vient à l’esprit : Arthur Rimbaud. « Je est un autre », ça vous dit quelque chose ? Pour cela il suffit de se souvenir de ces grands noms qui ont nourri « la chanson française » avec conviction et de leur plein gré : Charles Aznavour (Arménien), Edith Piaf (d’origine kabyle par sa mère), Yves Montand (Italien), Mouloudji (d’origine Kabyle), Dalida (d’origine italienne et égyptienne)…

Si c’est vrai que « Je est un autre » pour que ça marche, mieux vaut éviter de le faire chanter la peur au ventre !



--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/"les amis du négatif à l'oeuvre".
http://les-batisseurs-d-abimes.over-blog.com
http://taz-network.ning.com/
mail@taz-network.ning.com

Repères : L'infamarseillaise sur le reseau TAZ-Ning.com

xg_quickadd_share_moreOptionsUrl = 'http:// taz-network.ning.com/main/sharing/share?id=2711764%253ABlogPost%253A11474';http://taz-network.ning.com/main/quickadd/share','xg.index.quickadd.share');">Partager




1 Commentaire

LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE


Commentaire par LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE

Tu vas le chanter, cet hymne ! - les amis du négatif(Bakchich-info)

Tiens ce qui serait marrant c’est que du côté des Germains voisins se trouve un gugusse du même acabit qui, copiant son homologie "frenchie-l-affreux" se mette en tête (pas de turc hein ?) de faire entonner aux jeunes têtes blondes d’Outre-Rhin le fameux "aïl-li, aïl-l’eau, aïe là-là"

(Tiens, à l’occasion de la commémoration de ce fameux 20 ème anniversaire de la chute du mur dont les gravats permettent d’en édifier tant d’autres ailleurs)…

On verrait un peu la tronche sans doute un peu embarrassée et penaude des tocards du coin….

Après tout, faut pas oublier que de longtemps déjà c’est en chantant la Marseillaise qu’un peu partout on se permettait d’occire à tours de bras "les indigènes" des pays conquis par nos "lumières"…

"Ce sang impur" qu’on a tant fait couler là-bas pour que nous puissions ici, péter si paisiblement dans la soie…"

S.K

 

La réalité est ce qui s'inscrit en négatif des apparences.La publicité du négatif résidant en toute chose est un acte de sabotage salutaire, humoristique et heuristique de tout ce qui est.

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif 09/11/2009 17:20




Commentaire par joshuadu34 


  une version Perret, c'est bon ?

Pierre_Perret_-_La_digue_du_cul_-_Jiwa.mp3




 




Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif 08/11/2009 13:11


Suréaliste!
Et si nous soutenions la candidature de Rama Yade à la présidentielle de 2012?
 (Pas de programme=pas de connerie!)
Il va y avoir du sport!

Douillet de toute  façon  y ferait un bon vomis;d'ailleurs toute l'UMP est prête à se coucher dedans...