Hadopi; chronique d'un massacre...

Publié le par ...

Lundi 23 mars 2009


nosotros incontrolados

 à zaz
afficher les détails 01:18 (Il y a 2 minutes)
Répondre
 
LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE par LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE
  La très grande faiblesse des Hadopi modernes est particulièrement distinguée en une succession de vecteurs divers et variés, daubés parfois.
L'une de ces caractéristiques observée par quelques anonymes est la suivante: Les amis des Hadopi, un peu chiens de troupeaux comme le sont les faux amis, se grattent encore, le plus souvent, là où sévit la puce alors que l'hadopi abusé d'en bas s'obstine déjà à gratter ailleurs...

Bernard henry Levy, Emmanuelle Béart, Jane Birking (la filiforme gniasse à gainsbard qui arrive à nous faire un film sur Gaza dans le cours duquel on ne voit que sa tronche faussement compassionelle de thonne acharnée réhaussée de son accent de verroterie), tous et toutes férus des lectures de Pierre Clastres se conjuguent harmonieusement pour nous assurer que la garantie des continuités passe par une réforme consentie mais impérative de la vision du monde assez imprécise véhiculée par les hadopi originels, un peu comme les bombons suisses...ou les yogourts aussi.

Les vertus comparatives sont aussi très souvent laxatives.

Cependant, alors que les bombons suisses se sucent, les hadopi ne se digèrent pas là ou ça fait mal.(Suivez mon regard!).Le Princen s'ébat sournoisement dans le prè...
Nulle personne un peu sensée ne se risquerait à sucer un hadopi, sauf BHL et ses potes du gouvernement qui nous les cassent.
Il se dit ici et là cependant que quelques Hadopi refuseraient d'ores et déjà d'être les Joséphine Backer de cette entourloupette-là...
Un Hadopi aurait même dit:
-" Tu veux la voir ma banane?"

L'insolence gagnera-t-elle bientôt la rue en rut?
par Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif publié dans : LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES

Commenter cet article