TESTEZ VOTRE DEGRÉ IDENTITAIRE(Vous n'arrivez pas à lire le questionnaire? Votre Afghan est trop fort, coupez-le avec du pollen Marocain...

Publié le par ...

TESTEZ VOTRE DEGRÉ IDENTITAIRE

Conception : Erby

Vous avez coché toutes les cases : vous êtes la réincarnation de Vercingétorix et du grand Charles réunis. Votre plat de prédilection est la potée auvergnate, votre fromage, le calendos et votre picrate, le Beaujolpif. Vous rêvez un jour d'incarner à l'écran Superdupont. En attendant, vous vous écoutez la Marseillaise en boucle. Tous vos enfants s'appellent Marianne même le petit dernier qui n'avait pas mérité ça…

Vous avez coché les trois-quart des cases ou à peu près : vous avez parfois un comportement d'Evian. Sans doute les années Vichy qui vous reviennent. Au fait votre épouse Vittel encore d'amour et d'eau fraîche ? Si ce n'est Badoit, c'est donc ton frère est votre vers préféré de la Fontaine. Mais rappelez-vous que manger du couscous et boire du Chianti est mauvais pour notre PIB. Vous réciterez 100 fois la Marseillaise après les Vêpres tout en relisant les mémoires de Philippe de Villiers.

Vous avez coché la moitié des cases ou presque : ça ne vous gène pas d'avoir troqué vos charentaises contre des babouches. Y'a des coups de pied au cul qui se perdent ! Et ce n'est pas parce que vous vous êtes mariés en grandes pompes, qu'il faut avoir les chevilles qui enflent. Heureusement encore que grolles de drame reste votre film préféré avec le grand blond avec une chaussure noire. Deux films français, oui mossieur ! Quoiqu'il en soit votre talon d'Achille reste vos goûts alimentaires. Big Mac et Coca Cola, ça vous met le moral dans les chaussettes. Vous prendrez midi et soir de la daube de sanglier au Cognac pendant six mois.

Vous avez coché le quart des cases environ : vous avez été surpris en train de laver vos vitres avec un drapeau bleu blanc rouge. Vous allez être incarcéré dans un centre de rééducation civique. Là-bas, on vous y apprendra les vraies valeurs. Le culte du chef, oui chef. Le respect des symboles. L'amour du terroir. Vous serez parachuté pendant un an en Creuse avec pour seule nourriture, une tonne de fayots, et pour seule lecture, l'intégrale des discours de Sarkozy… Pétain coup, t'es tout pâle !

Vous avez coché une case : vous ne méritez pas notre cher et grand pays. Vous n'inspirez que l'opprobre. Que la honte vous transporte loin de notre bonne vieille terre. Votre place est en lointaine Sibérie ou en plein cœur du Sahara. Vous pourrez y goûter les spécialités locales. Les briques à la sauce caillou ou les scorpions au sable chaud. Il est trop tard désormais pour accrocher un poster d'Eric Besson au dessus de votre paddock pour faire croire à votre rédemption !

Vous n'avez pas coché de case : vous n'êtes pas français. Vous êtes entré clandestinement chez nous. Vous avez des hauts de cœur devant un petit salé aux lentilles. Vous tremblez à la vue d'un Pont-L'évêque bien fait. Vous vomissez un Pommard millésimé. Vous vous évanouissez à l'écoute d'une chanson de Mireille Mathieu. Une place dans un charter pour l'Afghanistan vous est d'ores et déjà réservée. Vous y apprendrez là-bas ce qu'est la vraie vie…

SOURCE RUMINANCES

Repères : besson, identite, nationale

Partager

Ajouter un commentaire

Commenter cet article