Raoni ne pleure pas : il se bat ! Et vous aussi...sans doute.

Publié le par AZA EL ZYMO & les Encyclopédistes du Chaos

 

> L'équipe de raoni.fr tient à apporter des précisions à propos d'une photo de Raoni que nous reproduisons ici et qui a circulé avec une légende erronée dans le monde entier ces derniers jours. Si l'on prend l'exemple du site Rue 89, il est indiqué dans leur article intitulé Le Brésil autorise un barrage géant : les larmes d'un chef indien : « Le chef indien Raoni, de la tribu des Kayapos, pleure en apprenant que le Brésil vient d'autoriser mercredi la construction du barrage géant de Belo Monte, au coeur de l'Amazonie. » Le chef Raoni étant dans son village au moment de l'annonce de la validation définitive du projet de barrage de Belo Monte par l'Institut brésilien de l'Environnement (IBAMA)., nous avons voulu en savoir plus quant à la provenance de cette photo. Après enquête et selon nos informations, il s'avère que l'image a bien été détournée. Celle-ci aurait été prise en 2002 lors des obsèques du grand indigéniste Olrando Villas-Bôas, ami et mentor du chef Raoni...

 

>

 

> Nous sommes conscients de l'émotion et du désarroi causés par cette image car vous êtes très nombreux à vous mobiliser depuis sa large diffusion. Tant mieux si elle a pu entraîner une prise de conscience, mais ce rectificatif nous apparaît nécessaire car on peut légitimement déduire en la visionnant que Raoni est abattu, découragé voir résigné : il n'en est rien. Le chef nous a confirmé être plus déterminé que jamais, malgré cette mauvaise nouvelle à laquelle il s'attendait, à poursuivre le combat contre ce projet dévastateur, qui prétend faire une abstraction totale des droits de l'homme et en particulier de ceux des peuples autochtones.

> Raoni et les kayapos n'ont pas dit leur dernier mot et comptent sur vous pour continuer à appuyer leurs actions et à diffuser le plus largement possible la pétition mise en ligne sur notre site. Que ceux qui veulent nous aider, et ils sont nombreux, se rassurent : Raoni fera sans aucun doute appel à votre soutien pour d'autres actions dans un futur proche (des choses se mettent en place pour la rentrée).

En attendant, afin que l'élan qui s'est levé ces derniers jours ne deviennent pas feu de paille, nous vous invitons à continuer à propager la pétition de Raoni à travers vos comptes Facebook et Twitter et ceux de vos amis, ou à l'intégrer dans vos blogs ou sites, par le biais des icônes que nous avons créé à cette attention : http://raoni.fr/signature-petition-1.php (voir colonne de gauche).

RAONI ET SON PEUPLE COMPTENT SUR VOUS. LE CHEF VOUS ADRESSERA UN MESSAGE SUR SON SITE DANS LES JOURS QUI VIENNENT.

Commenter cet article