Les Roms du Rondeau et des membres du Collectif Solidarité Roms s'auto-organisent....

Publié le par AZA EL ZYMO & les Encyclopédistes du Chaos

 

Mesdames et Messieurs,
Nous avons le plaisir de vous communiquer ce message que nous avons envoyé ce jour à la presse locale. Nous comptons pour diffuser le plus largement cette information.

 

Construction-Rondeau-4-10-2010-Jean-S-bastien-Faure1.jpg

 

Alors que nous vivons depuis notre expulsion le 18 Août du camp de Saint Martin d'Hères, parqués sous des tentes Quechua, nous avons démarré,  le jeudi 4 novembre, la construction d'une salle commune pour cuisiner, manger et pouvoir se parler à l'abri du froid et de la pluie, suivre des cours d'alphabétisation. Elle sera disponible à tout moment pour les associations qui s'occupent ou souhaitent s'occuper de nos problèmes administratifs ou de santé. Cette salle démontable si une solution d'hébergement, puis de logement nous est trouvée, simplement posée sur le sol n'est pas, quant à la législation française un immeuble, une baraque, une maison, mais un meuble, un objet servant à notre collectivité.

Sa mise en œuvre a été votée à l'unanimité lors de l'Assemblée Générale du camp du 29 Octobre. Elle est maintenant achevée.

Nous ne voulions plus nous intoxiquer et intoxiquer nos enfants en mangeant de la nourriture préparée sur des feux de palettes.
Nous ne voulions plus passer la journée debout sous la pluie, le vent et le froid ou couchés sous des tentes et assis dans les quelques voitures que nous possédons.
Nous ne voulions plus laver notre vaisselle et nos habits accroupis au raz du sol.


avec nos cordiales salutations
Les Roms du Rondeau et des membres du Collectif Solidarité Roms

=========================================================================================================================================================================
Mesdames et Messieurs,
Vous trouverez ci-joints l'affiche et le tract concernant la fin de la construction de la salle commune au Rondeau ainsi que la fête de Dimanche 14 novembre à partir de 14h. Plus une photo prise dès  le 1° soir de la construction par Jean Sébastien Faure, un photographe professionnel  qui a pris depuis Août plus de 2000 photos des Roms du Rondeau.

Connaissant votre souci d'être attentifs à la situation des Roms dans l'agglomération, nous espérons que vous pourrez être présents à cette occasion. D'ici là, nous sommes à votre disposition sur place pour tout interview, pour tout contact. Des images en bonne définition de toutes les étapes de cette construction sont disponibles libres de droits.

Nous comptons bien réussir cette fête de dimanche(*) pensant qu'elle contribuera à changer les choses pour les 50 Roms restant (sur les 200 de la mi-Août) parqués depuis le 19 Août sur l'aire de grand passage des gens du voyage.

D'ors et déjà cette information est relayée par Indymedia Grenoble :
Dans articles locaux : http://grenoble.indymedia.org/2010-11-11-La-salle-commune-des-Roms-du
Dans évènements : http://grenoble.indymedia.org/2010-11-11-Grande-fete-au-camp-des-Roms-du

(*) Nous tenons à remercier Monsieur le Président de la Métro, Marc Baïetto,  qui a donné l'ordre aux services techniques de rétablir le courant électrique pour cette occasion.

Contact : Dominique Jégou 06 18 88 29 10  ou dominique.jegou@no-log.org

PS : Une fresque de 12 mètres de long, inspirée par une gravure de 1668 de Jacques Callot, représentant une troupe de Bohémiens, est en cours d'achèvement ces derniers jours. Gravure comportant la légende suivante : Ces pauvres gueux habités par le destin, ne portent rien que des choses futures

 

La salle commune des Roms du Rondeau est construite !

  file:///C:/Documents%20and%20Settings/Administrateur/Mes%20documents/Mes%20images/Construction%20Rondeau-4-10-2010-Jean-S-bastien-Faure1.jpg

 

 

Aidés par quelques amis du Collectif Solidarité Roms qui nous ont fourni l'outillage, un groupe électrogène et leur savoir-faire, nous avons construit en 5 jours cette salle commune de 48 M2.

 

Nous remercions chaleureusement les scieries de Chartreuse, les copains professionnels du bâtiment, qui nous ont donné les matériaux pour cette construction : bastins, planches, voliges, bâche, visserie, évier, robinetterie,.. Nous remercions les grenoblois solidaires de notre lutte, les membres de notre peuple, ceux de la communauté gitane et roumaine grenobloises, qui nous ont fourni chaises, tableau noir, cuisinières,....Nous remercions aussi tous ceux qui donnent chaque jour, nourriture, couvertures, habits, chaussures, bois de chauffage, pour nous aider à supporter nos conditions de vie actuelles.

 

Dimanche 14 Novembre à 14H nous allons fêter à la fois l'inauguration de cette salle et la naissance de deux de nos enfants, Aurora et Andreï, leurs mamans étant maintenant sorties de la maternité.

 

Nous invitons nos frères et sœurs des autres camps et tous les grenoblois solidaires de notre lutte à nous rejoindre lors de ce grand moment convivial. Musique, danses et repas seront au rendez-vous dès 14H. Venez nombreux avec des CD de musique tzigane, des boissons et bricoles pour grignoter, et surtout avec votre bonne humeur.

 

Dès ce début de semaine l'Association pour la scolarisation des enfants tziganes (ASET), va mettre en place sur le camp des cours d'alphabétisation.

 

Bien sûr, cette salle commune, nous aidera à attendre le moment où les institutions nous proposeront un hébergement d'urgence. Vous avez vu ce temps, ce vent, cette pluie, la neige qui est presque là ?

 

Bien sûr nous sommes contents et fiers d'avoir pu travailler, pour nous, à cette construction. Mais nous attendons de pouvoir le faire légalement afin d'avoir enfin des moyens d'existence et de pouvoir sortir dignement de l'assistanat auquel nous sommes cantonnés, de la mendicité à laquelle certains de nous sont contraints et il faut aussi le reconnaitre aux petits larcins que certains d'entre nous ont pu commettre, privés que nous sommes de tout moyen d'existence.

 

MAIS NOUS N'AVONS PLUS LES MOYENS D'ATTENDRE CE QUI NE VIENT TOUJOURS PAS. FAUT-IL QUE NOUS NOUS METTIONS A CONSTRUIRE UNE BARAQUE POUR CHAQUE FAMILLE ?

 

NOUS NE VOULONS PAS CREER DANS CETTE AGGLOMERATION PROSPERE UN BIDONVILLE QUI EN SERAIT LA HONTE. ET POURTANT S'IL LE FAUT NOUS LE FERONS.

 

 

 

 

 

Les Roms du Rondeau

La salle commune des Roms du Rondeau est construite !

 

 

 

Aidés par quelques amis du Collectif Solidarité Roms qui nous ont fourni l'outillage, un groupe électrogène et leur savoir-faire, nous avons construit en 5 jours cette salle commune de 48 M2.

 

Nous remercions chaleureusement les scieries de Chartreuse, les copains professionnels du bâtiment, qui nous ont donné les matériaux pour cette construction : bastins, planches, voliges, bâche, visserie, évier, robinetterie,.. Nous remercions les grenoblois solidaires de notre lutte, les membres de notre peuple, ceux de la communauté gitane et roumaine grenobloises, qui nous ont fourni chaises, tableau noir, cuisinières,....Nous remercions aussi tous ceux qui donnent chaque jour, nourriture, couvertures, habits, chaussures, bois de chauffage, pour nous aider à supporter nos conditions de vie actuelles.

 

Dimanche 14 Novembre à 14H nous allons fêter à la fois l'inauguration de cette salle et la naissance de deux de nos enfants, Aurora et Andreï, leurs mamans étant maintenant sorties de la maternité.

 

Nous invitons nos frères et sœurs des autres camps et tous les grenoblois solidaires de notre lutte à nous rejoindre lors de ce grand moment convivial. Musique, danses et repas seront au rendez-vous dès 14H. Venez nombreux avec des CD de musique tzigane, des boissons et bricoles pour grignoter, et surtout avec votre bonne humeur.

 

Dès ce début de semaine l'Association pour la scolarisation des enfants tziganes (ASET), va mettre en place sur le camp des cours d'alphabétisation.

 

Bien sûr, cette salle commune, nous aidera à attendre le moment où les institutions nous proposeront un hébergement d'urgence. Vous avez vu ce temps, ce vent, cette pluie, la neige qui est presque là ?

 

Bien sûr nous sommes contents et fiers d'avoir pu travailler, pour nous, à cette construction. Mais nous attendons de pouvoir le faire légalement afin d'avoir enfin des moyens d'existence et de pouvoir sortir dignement de l'assistanat auquel nous sommes cantonnés, de la mendicité à laquelle certains de nous sont contraints et il faut aussi le reconnaitre aux petits larcins que certains d'entre nous ont pu commettre, privés que nous sommes de tout moyen d'existence.

 

MAIS NOUS N'AVONS PLUS LES MOYENS D'ATTENDRE CE QUI NE VIENT TOUJOURS PAS. FAUT-IL QUE NOUS NOUS METTIONS A CONSTRUIRE UNE BARAQUE POUR CHAQUE FAMILLE ?

 

NOUS NE VOULONS PAS CREER DANS CETTE AGGLOMERATION PROSPERE UN BIDONVILLE QUI EN SERAIT LA HONTE. ET POURTANT S'IL LE FAUT NOUS LE FERONS.

 

 

 

 

 

Les Roms du Rondeau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article