Le Vieux-Monde qui creuse, qui creuse éperdument; jusqu'à la rencontre de sa folie même!

Publié le par AZA EL ZYMO & les Encyclopédistes du Chaos



Partout sur cette planète, depuis quelques temps,  pour distraire le populo le "vieux monde compétent" creuse assidument les entrailles de tout ce qu'il pourrit en feignant de secourir tous ceux  qu'il y a ensevelis pour des raisons économiques ou d'État, tous ceux qu'il entend y précipiter pour pouvoir durer encore un peu.

En mer comme sur terre ou sous-terre tout est bon!

Il n'est pas de jour où nous n'apprenons (extrêmement fortuitement semblera-t-il!) de façons très ciblées et selon les instances possiblement exploitables du moment  la survenue inopinée de catastrophes aériennes, maritimes ou écologiques, de phénomènes géologiques ou politiques comme le "terrorisme" tantôt "islamiste", tantôt "anarchiste" invisible avec de loin en loin de vagues machins bassement  mercantiles comme le piratage de navires luxueux au large de "pays protégés, sensibles ou surveillés", le spectre d'armes de destruction massive, de Bombe "A"...ou encore d'aller en irak ou en Afghanistan libérer les femmes de la burqa, du Niqab ,du pavot ou du shit.Voire, (nike plus ultra): d'une lapidation!...Si nous étions seulement aussi cyniques qu'on le dit on se marrerait un bon coup!

AmiEs lecteurs/trices, nous ne vous infligerons pas une fastidieuse énumération par le menu  de ces faits couvrant ces dix dernières années; ce serait en effet faire insulte à votre intelligence.

En effet qui ignore encore que les coulées de boues emportant des villages entiers, des favelas, des villages lacustres, d'Asie,  de l'Amérique du Sud  , en Amazonie jusque très  correspondent intrinsèquement aux effets conjugués et  en dividendes sonnants et trébuchants des politiques marchandes dans lesquelles se superposent avec l'exploitation incessante des ressources et des gens, la déforestation et le développement d'habitats précaires où s'entassent des populations de plus en plis pauvres subissant de plein fouet les dérèglements climatiques, et, au gré des spéculations diverses les famines et les maladies comme les conséquences des conflits armés auxquels ils sont le plus souvent étrangers?

Mais nous avons aussi de superbes mises en scènes appliquées plus ou moins calquées sur le sordide de ces réalités occasionnées par les appétits aurifères des puissances s'étant assurées de toutes les variantes d'exploitation des sols et des populations... Nous aurons -de ce point de vue- du grand spectacle à tous les étages digne  d'une hyper production cinématographique sensationnaliste quasi hollywoodienne.

Ne manquera jamais que l'absence d'embarras des choix:

  1. Sur les mineurs crevant en Chine sous les éboulements, les explosions de grisou, ou  encore ces temps-ci les mineurs Chiliens bloqués à plusieurs centaines de mètres de fond autour desquels on organise le spectacle planétaire et permanent  d'un sauvetage  permettant de dissimuler le sort réservé aux peuples Mapuches dont on ne parle plus nulle part, de dissimuler les catastrophes écologiques & sociales qui accompagnent la politique de ces consortiums financiers chassant de leurs terres les habitants repoussés plus loin vers une misère grandissante...
  2. Ils viendront grandir le flot ininterrompu des "réfugiés climatiques"; Stratégie à laquelle s'exerce ici les autorités de l'État à la faveur de la moindre tempête, de la première inondation centenaire.Maintenant ainsi un pouvoir absolu sur le mouvement des populations, tour à tour sur les nomades qu'il convient d'immobiliser ou les sédentaires qu'ils convient de déplacer.
  3. Les digues et autres barrages  hydro-électriques construits à la hâte avec des matériaux pouraves concourant à la disparition de régions entières, à l'exode militarisé de populations convaincues de partir par les arguments d'une arme au creux des reins.
  4. Une argumentation qui se passe bien de toute autre promesse faisant miroiter de possibles eldorado!


Ici aurons-nous singulièrement et presque en "simultané régulé", presque comme un écho, un "play-back", ou encore à intervalles réguliers un "spéléologue", égaré sous les Alpes nécessitant une intervention de CRS, de Gendarmes, et même de ministres, tous héros, de même que les journalistes crevards sur place depuis le début guettant le scoop, le cliché, le Pulitzer (regardez, ils ont même ressorti Carla et Nicolas de Lascaux! Fallait en vouloir encore de ceux-là!)...

Ailleurs, ce seront des tremblements de terre sous lesquels encore on verra l'armée à l'œuvre nous exhibant de temps à autre un "rescapé", un "miraculé" au moment même où l'attention des spectateurs semblera faire relâche

....Depuis deux jours le miracle  en mondio-vision escamote triomphalement, au Chili, le reste de "l'actualiture des mondes"!!!

Et toujours, le vieux monde creuse...Il creuse même à tours de bras!


Il creuse sous les décombres de ces immeubles mis à bas par ses propres terroristes, il creuse sous ses conneries innombrables toujours inlassablement  répétées, il creuse sous ses propres pieds des effondrements qu'il espérera exploiter à son profit quitte à y périr lui-même....

Il fore partout des puits entiers où trouver -non pas l'eau qu'il a partout souillée- dans sa propre boue une monstrueuse crédibilité de surface.

Est-il vraiment utile de poursuivre notre campagne de solidarité européenne avec les pauvres du globe en incitant chaque citoyen européen à s'abstenir de manger du caviar le 1er  vendredde chaque mois?

Nous savons très bien que la campagne sera détournée et dans "chaque foyer solidaire", juste avant le rôti de veau aux cèpes ou aux girolles, il sera prétendu que ce jour là ne seront consommés que des œufs de thons mous.

Est-ce assez turgeons ainsi?

Le vieux monde creuse décidément beaucoup!

Steph.


--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/"les amis du négatif à l'oeuvre".
http://les-batisseurs-d-abimes.over-blog.com
http://descendre-de-l-arbre.over-blog.com/
http://nosotrosincontrolaos.wordpress.com

Commenter cet article