G.Cipriani dehors après 24 piges au placard....

Publié le par AZA EL ZYMO & les Encyclopédistes du Chaos

Action directe : Cipriani recouvre la liberté

C'est elle qui cause..Nous nous sommes -ndlr-  bornés à souligner un peu...
.
Georges Cipriani, le 14 avril 2010.
Georges Cipriani, le 14 avril 2010. Crédits photo : PATRICK HERTZOG/AFP

La cour d'appel de Paris a accordé la liberté conditionnelle à l'ancien membre du mouvement armé d'extrême-gauche, en prison depuis 24 ans.

//Ce n'est pas la liberté mais une tentative de "dressage élargi": //ndlr//

Après 24 années passées derrière les barreaux, Georges Cipriani a recouvert la liberté.

 

//Ah? Il a recouvert la liberté? Avec quoi? La journaliste a -t-elle recouvé ses billets? ndlr//

 

La cour d'appel de Paris lui a en effet accordé mardi une liberté conditionnelle, après que l'ancien membre du mouvement armé d'extrême-gauche a passé un an en semi-liberté. «Il est ravi», a sobrement commenté son avocat.

Mardi, en fin de matinée, Georges Cipriani est sorti de prison.


Il avait été condamné deux fois à la perpétuité - notamment pour les assassinats en 1987 du PDG de Renault Georges Besse et pour celui en 1985 de l'ingénieur général du ministère de la Défense René Audran.

 

Depuis le 14 avril 2010, l'ancien membre d'Action directe, détenu à la prison d'Ensisheim -Haut-Rhin, travaille à la Banque alimentaire de Strasbourg et apporte une aide bénévole au Secours populaire.

Au cours de son incarcération, il a passé plusieurs diplômes, dont un CAP de pâtisserie.

 

//Ah bon...il n'a pas fait dans la philosophie alors? Ndlr ///

 

En échange de cette semi-liberté, il avait pour interdiction d'aborder publiquement les faits pour lesquels il a été condamné.

Le 11 avril dernier, il avait été remis en détention pour des questions de procédure. Depuis, il attendait que la cour d'appel de Paris statue sur son sort.

Georges Cipriani, 61 ans, est donc désormais libre, comme l'était déjà Nathalie Ménigon, autre membre d'Action directe, libérée en conditionnelle en 2008. Joëlle Aubron, elle, a été libérée en juin 2004 pour raison médicale, mais est décédée deux ans plus tard à l'âge de 46 ans. Jean-Marc Rouillan, autre leader du mouvement armé, a quant à lui obtenu le 28 avril dernier un régime de semi-liberté.

 

Il n'y a pas de prisonnier politique en démocratie

Craché-juré!!!

//ndlr//

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article

ghyslaine asper 04/05/2011 11:27



Bonne nouvelle. Pourquoi les extrèmes gauches sont plus beau que les autres ? Hein ? vous êtes d'accord les copines, il est beau le Georges.