Annie Girardot est morte, MAM est encore vivante.

Publié le par AZA EL ZYMO & les Encyclopédistes du Chaos



 

Les plus timorés ne devraient plus se permettre d'être seulement agnostiques après pareille épreuve. 

 

SUS AU PRION

!!!

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/518RN8VM13L._SL160_.jpg
Même J-P Kymono, cinéaste de son état, s'est tenu ce matin une séquence de larmes de circonstance à l'instar de tous les média, en 36mm, le temps d'un clap sur Fr.Inter-Val.

En plus, "l'élégant" crut bon de nous révéler et on se demande pourquoi sinon pour signaler qu'il suivait lui aussi une "formation" au même endroit et qu'il la "connaissait bien mieux que quiconque" donc depuis "toujours", que "l'Annie Canaille" était "moche et grassouillette" à ses débuts au cours Simon, tellement qu'elle semblait dévolue à ne jouer que des rôles de soubrettes mais que de talentueux confrères au "nez creux" l'avaient remodelée vite fait pour en faire rapidement une émoustillante starlette blandante.

Que serions-nous sans eux. Hein?

Steph.

Commenter cet article