AMY-e- WHINE; LES VORACES-COSTARDS-RAPACES SABLENT LE CHAMPAGNEHOUSE

Publié le par AZA EL ZYMO & les Encyclopédistes du Chaos



Ils avaient payé leur place
Ils en voulaient pour leur argent
et ne venaient tout de même pas
pour la voir 
saoûle, titubant sur scène !!
            ....Bien sûr...

Eux, ceux-là-même qui disaient l'aimer,
l'idolâtrer,
Ils ne l'ont pas encouragée, applaudie, ovationnée
mais....

Il l'ont sifflée, conspuée, lynchée,
les rapaces, les vautours,
...les FANS !
                                     Amy Winehouse,

                                      In memoriam



                        Eva Lock Kwa


Tu as vu que je ne me suis pas répandu en flatteries et autres impétuosités ferventes, ceci au moins pour ne pas faire chorus avec des collèges entiers de fan', de groupiEs, qui aiment beaucoup et à-bras-le-corps  les disparus, surtout ceux de fraiche date, après avoir dit partout et sur tout les tons l'exact contraire...

Il m'a semblé préférable de traiter le sujet d'une  manière plus oblique et peut-être même intentionnellement décalée rien que pour le plaisir de faire suer de rage la galerie pouffiassière.

 

De ceux qui ne nous comprennent pas mieux vaut encore n'être pas compris.



Bien des bises à toi.
Steph.

--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

Commenter cet article