LA VIDA LOCA (Christian Poveda)

Publié le par ...

Mardi 8 septembre 2009
Autre titre qui me paraitrait plus vrai : " La Kulture made in USA s'exporte ! "

Synopsis :

" Les gangs du Salvador, c’est d’abord une imagerie, un précis ... " ( Lire la suite ... )

News :

( Source Fil Info France )
Après l'assassinat mercredi 2 septembre 2009 dans une banlieue de la capitale, San Salvador, du photographe français, auteur indépendant de documentaires, Christian Poveda (54 ans), alors qu'il revenait d'un tournage dans la banlieue de Campanera, contrôlée par les "maras", des gangs ultra violents qui se livrent au trafic de drogue et aux extorsions de fonds, la Société interaméricaine de presse (SIP, Sociedad Interamericana de Prensa) et la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) ont appelé vendredi 4 septembre 2009 les autorités à "enquêter sur le crime, poursuivre les coupables et découvrir leurs mobiles". Le dernier documentaire de Christian Poveda, intitulé "La vida loca" (La vie folle), décrit le quotidien de gangs de jeunes salvadoriens, tatoués de la tête aux pieds, nés dans les années 80 dans les quartiers "latinos" de Los Angeles et qui ont ensuite essaimé en Amérique centrale, et l'inefficacité de la police face à ce phénomène, doit sortir en salle en France le 30 septembre 2009.

( Source Monde Diplo )
Franco-espagnol, fils de républicains réfugiés en France, il s’était fait connaître comme photojournaliste, en 1977, avec un reportage sur la lutte du Front Polisario, dans le Sahara Occidental. Excellent connaisseur de l’Amérique latine, il avait couvert le Chili, sous la dictature d’Augusto Pinochet, la guerre civile au Salvador dans les années 1980, le Nicaragua, le Pérou, mais également le conflit Irak-Iran ou le Liban. Devenu réalisateur indépendant, il venait d’achever le documentaire La vida loca – qui doit sortir en France le 30 septembre. Tourné au Salvador, « de l’intérieur », au terme d’un travail d’un an et demi, ce film raconte le quotidien désespéré de la Mara 18 – un gang de jeunes Salvadoriens. Enfants perdus de l’après-guerre civile, d’une misère insoutenable et des expulsions de migrants menées par les Etats-Unis, les membres de ces maras extrêmement violentes ont essaimé au Honduras et au Guatemala. Avec, pour seule réponse, concernant le Salvador, la répression sauvage du gouvernement.

Le site de " LA VIDA LOCA " sur le site de " la femme endormie " ( Taser , etc ... ) :

http://www.lafemme-endormie.com/vidaloca/

Christian Poveda : Filmographie Une interwiew

Repères : doc

Partager

3 Commentaires

Sinsé Commentaire par Sinsé hier
Un autre reportage ...


Sinsé Commentaire par Sinsé hier
d'autres docs sur les " MARAS " ( faites le tri vous même ... )
Sinsé Commentaire par Sinsé hier
Le site de la fameuse " Isabel Munoz " cité par Christian dans son interwiew ... Bonjour la chic choc de service ... Ceci dit, ça lui arrive de faire des bons clichés ...

Ajouter un commentaire

Par Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif - Publié dans : GUERRE SOCIALE - Communauté : les amis du negatif
Ecrire un commentaire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article