Le flash-ball aime beaucoup les yeux ...Bilan sinistre.

Publié le par ...

Jeudi 16 juillet 2009

Le flash-ball aime beaucoup les yeux ...Bilan sinistre.et a déjà fait plusieurs blessés graves

Publié le mercredi 15 juillet 2009 (relevés dans les média...Dont Nord Eclair)...

L'utilisation de flash-ball par les forces de l'ordre a entraîné plusieurs blessures graves ces dernières années.


Le flash-ball a provoqué plusieurs cas de blessures graves à la tête ces dernières années, comme Joachim Gatti, 34 ans, blessé à l'œil par un tir policier alors qu'il manifestait contre une expulsion de squatteurs le 8 juillet à Montreuil (Seine-Saint-Denis).


En 2009

> Le 19 mars, Joan Celsis, un étudiant de 25 ans, est grièvement blessé à l'oeil en marge d'une manifestation étudiante à Toulouse quand la police tente de déloger au flash-ball un groupe de manifestants d'un magasin Monoprix.

> Le 1er mai, cité des Fauvettes à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), Aït-Amara Samir, 18 ans, élève en école d'hôtellerie sans casier judicaire, joue à une « chasse à l'homme » avec des jeunes de la cité et, selon sa soeur, « descend des escaliers pour traverser la rue et rejoindre le trottoir d'en face » quand un policier sort d'une voiture « et tire directement sur lui, à moins de trois mètres sans lui demander de s'arrêter ou se présenter ». Il a perdu depuis l'audition côté oreille gauche.

> Le 9 mai à Villiers-le-Bel (Val d'Oise), deux hommes de 21 et 31 ans sont grièvement blessés à l'oeil lors de violences entre groupes de jeunes et la police, qui font cinq blessés légers côté policier. Appelée pour tapage nocturne, la police parle d'un « guet-apens », tandis que l'un des deux blessés affirme « qu'il mangeait un sandwich dans la rue quand des forces de l'ordre sont arrivées » et qu'il a été touché à l'oeil.

En 2006

Dans la nuit du 28 au 29 octobre 2006, dans une cité HLM de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un adolescent de 16 ans est blessé à l'oeil par un tir de flash-ball lors d'incidents avec police venue au secours de pompiers visés par des tirs de cailloux lors d'une intervention dans la cité.

En 2005

> Le 7 juillet 2005, aux Mureaux (Yvelines) un garçon de 15 ans est sérieusement blessé à l'oeil par le tir de flash-ball d'un policier qui le poursuivait. Le policier a indiqué s'être senti menacé quand l'adolescent s'est arrêté pour ramasser un objet au sol, peut-être une pierre selon lui.

A part tout ceci, comme l'affirment les keufs...Le flash-ball n'est pas précis du tout et il est difficilement maniable. En outre il est plutôt dissuasif qu'offensif (Mon Œil!!!)...Le canon aussi, surtout aux XVIIIeme & XIX siècle... quand il tonnait contre les prolétaires...c'était pour leur faire peur...

Les keufs assurent également ne tirer que dans les jambes....C'est simple, dans les manifs il suffit de marcher sur les mains.

De plus se faire shooter
à l'oeil: c'est pas cher!

Repères : guerre-sociale

Partager

Ajouter un commentaire

Par Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif - Publié dans : GUERRE SOCIALE - Communauté : les amis du negatif
Ecrire un commentaire

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article

les amis du negatif 16/07/2009 18:49

http://laclinique.over-blog.net/article-33894529.html