Orelsan reçu par Frédéric Mitterrand.

Publié le par ...

Lundi 13 juillet 2009



Après la levée de jupes des féministes intégristes contre le rappeur auteur d'un texte controversé, sa déprogrammation au festival de la Rochelle, les saillies inénarrables de Frédéric Lefevre, le chanteur a demandé audience au Ministre de la culture. Après tout il n'a fait que dire "sale pute". Un texte qui selon l'auteur, ne visait qu'à tourner en dérision les mutations connues amour/haine chez les beauf's...

Hier sur "France interVal", il y avait une féministe notoire qui disait adorer Joe Star dont elle dissociait "la vie privée"de la vie publique"...Ce qui revient à dire que les claques dans la gueule ne relèveraient que du domaine strictement privé du moment que publiquement tu feins de t'y opposer...

Elles ne savent donc vraisemblablement pas ce qu'elles veulent!!!

Si Orelsan  avait dit: "sales cons" ou même "sales enculés", c'est sûr: il n'aurait plus été reçu nulle part!
Par Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif - Publié dans : LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES - Communauté : les amis du negatif
Ecrire un commentaire -

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article

les amis du negatif 13/07/2009 13:13

A propos des "putes", je ne saurais trop rappeler que ce turbin est moins marrant que voudraient nous le laisser l'entendre les ventrus qui largement prospèrent sur le dos de la misère sociale, sexuelle, humaine et affective reliant "les consommateurs" entre eux dans un mépris dégueulasse et commun qu'ils ont  des filles et ou des mecs qui " y passent"....A l'index nous rangeons dans la catégorie des misérables rebuts de l'immonde trafic des "compensations amoureuses" le fisc, les flics, les proxo, l'Etat, les curés, les faux-culs, etc!Naguère les péripatéticiennes enseignaient l'amour et  les plaisirs aux jeunes hommes et aux jeunes femmes, et cela constituait un moment autrement ludique de ce que l'on nomme de nos jours "éducation sexuelle" étalée à longueur d'ennui dans les manuels scolaires contre lesquels la main fait encore mieux!Les péripatéticiens étaient aussi de ces philosophes qui enseignaient en marchant...Des détails?

les amis du negatif 13/07/2009 12:43

Si Orelsan avait dit: "sales cons" ou même "sales enculés", c'est sûr: il n'aurait plus été reçu nulle part: De l'Elysée à Charlie Hebdo. Mais qui veut aller loin ménage sa monture!