Honduras. Les cadres de l'armée et de la police (putshistes) étaient formés aux USA...

Publié le par ...

Mercredi 8 juillet 2009



Backchich nous révèle que les cadres de l'armée maintenus en place au Honduras avaient été formés par les USA....Mais backchich semble oublier de poser THE QUESTION...

Les putschistes au Honduras formés à la "Torture Academy" -
Bien entendu à aucun moment n’est posée la question du maintien de ces "cadres" de l’armée et de la police spécialisés en barbouzeries anti-insurrectionalistes/communistes formés de longtemps par les "states" dans l’administration Hondurienne …Et ce ne pouvait assurément pas se concevoir dans la seule optique de conter fleurette à "la démocratie"…
L’absence remarquée de cette question jusqu’à présent laisse perplexe.

S.K/ pour les amis du négatif.

Repères : guerre-sociale


LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE Commentaire par LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE Il y a 4 minutes
  Bakchich info (extraits)
-"Comme l’a rapporté l’hebdomadaire National Catholic Reporter du 29 juin, l’homme qui a fait ce coup, le général Romeo Orlando Vasquez Velasquez, commandant de l’armée, a été diplômé à deux reprises de l’infâme School of the Americas (L’École des Amériques), une succursale du Pentagone située à Fort Benning dans l’Etat de Géorgie et tristement célèbre école de torture d’où sont sortis une belle brochette de dictateurs et d’affairistes militaires en Amérique centrale et latine. Un autre leader du coup d’Etat est, lui aussi, diplômé de la même école : il s’agit du général Luis Javier Prince Suazo, chef des forces aériennes et responsable du transport du président déchu, Manuel Zelaya, en dehors du pays.

Relique de la Guerre Froide, la School of the Americas a été créée il y a un demi-siècle afin, disait-on, de former des militaires, des policiers et des agents de renseignement des pays au sud des États-Unis afin qu’ils conduisent la lutte contre les « insurrections » étiquetées « communistes » par le Pentagone. Mais dans les faits, les diplômés de cette école ont toujours constitué les troupes de choc de la répression politique contre la gauche dans ces pays hispanophones."
Par Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif - Publié dans : GUERRE SOCIALE - Communauté : les amis du negatif
Ecrire un commentaire

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article