IRAN: LA PUISSANCE DES MOLLARDS...

Publié le par ...

Après avoir comme on sait longuement tergiversé autour d'un thème profond comme celui de "la continuité dans le changement" (Mir Hussein Moussavi) et de cet autre "le changement dans la continuité" (Ahmadinejade) la bâve des crapauds a tranché le cou de cette improbable  colombe nommée Élection.

A grand coup de turban les barbus à la solde de Kameneï ont finalement opté pour "valider" le "succès" de Ahmadinejade.
Certes les occidentaux auraient préféré l'autre, mais en définitive ils s'en cognent complètement tant la démarche de Moussavi semblait confuse et plutôt bassement arriviste. La "modernisation de l'Iran" préconisée par ce dernier semble par trop prématurée à beaucoup, voire un "obstacle encombré d'incertitudes" aux yeux de tous ces faquins dirigeant la planète.

Comparativement Ahmadinejade bien que treizième sandale de la clique religieuse en place semblerait être "un homme de convictions" et une "valeur sûre"...Traduire:
-"On sait avec qui on a affaires!".


Quoi? 80% de gens se sont rendus aux urnes?
Sans combattre alors!


Et on voudrait nous opposer que ce n'est pas "respecter" la volonté du peuple Iranien que refuser d'admettre au moyen de la raillerie le verdict de cette élection?

Comme si c'était respecter un peuple que d'admettre ces trucages qui l'encagent!!!

Comme si c'était respecter un peuple que d'admettre que son premier droit serait celui de renoncer à tout de lui même

Comme si un peuple qui délègue ses pouvoirs et ainsi renonce à sa liberté se trouvait en position d'exiger du respect.


Et ce que nous écrivons-là ne s'adresse pas au seul peuple Iranien,chacun l'aura bien compris.

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

les+amis+du+negatif 13/06/2009 08:26

Voir notre article de fond ici:http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/article-32556428.html