Chouette! Nous en apprenons chaque jour, le W-E y compris...

Publié le par ...


Un lecteur trans-alpin* "des "amis du négatif" qui s'est plu à nous faire savoir qu'il aimait non seulement nous lire mais qu'il avait aussi traduit certains de nos traits en Italien et en langue allémanique, je ne sais plus lesquels avec précision, nous à passé un coup de fil récriminatoire -hihihihihi: il se reconnaitra!- au cours duquel il avouait ne pas comprendre pourquoi nous nous attachions tant à dépenser notre énergie à cogner sur la Gauche au lieu de nous en prendre un peu plus visiblement à la Droite et avec le même talent.
Cela nous va droit au coeur qui comme chacun sait est le plus souvent à gauche, et flatte aussi un peu notre Ego.
So: cosi cogitiamo!

Tout d'abord il faut reconnaître que dans l'axe d'une politique globalement ambidextre, cerner ce qui est de Gauche de ce qui ne l'est pas relève non pas d'un examen rigoureusement scientifique ou Marxien en matière de conclusion mais du pur hasard, un peu comme à la roulette....
Les exemples récents de Besson, Djack Lang-à-repasser, ou de la Ségolène Pétain tout comme les positions du Maire de Strasbourg lors du sommet de l'OTAN-PETANT n'ayant pas grand chose à envier à un Raymond Marcellin, un Pasqua-Pandreau en attestent assez avec une audace d'horlogers: la confusion règne mais le casino tourne à fond les bielles!

Ensuite, il n'échappera à personne que la Droite ne s'arroge pas le monopole de la défense de "la france d'en bas", des travailleurs, des précaires, des chômeurs des immigrés, des demandeurs du droit d'asile et tout le bataclan comme le dit cette Gauche qui bien entendu ne le fait pas.
Ne se flatte-t-elle pas cette gauche d'avoir bien géré des deux côtés du Rhin les Conti 'tout contents de pouvoir reprendre leur train sans heurt, et à l'heure? Idem pour les Caterpilar, Michelin, Moulinex, Renault, PSA, et tous les autres....Putain la gerbe! Non pas que nous défendions "le droit au travail", mais c'est sur la critique même de cet outil que repose le dépassement des conditions existentes, et c'est ce que la gauche entend bien interdire avec le secours de leurs sbires, spécialistes de "la gestion responsable des conflits"!

La droite le dit clairement, tenez prenez l'exemple du dernier discours de Sarko s'adressant aux "djeunz", en résumé: -" On va refiler de la thune à ceux qui vous feront marner, apprentis, larbins, stagiaires, formation, reclassement... et c'est dans votre intérêt...". En sur- résumé c'est: -" Nous c'est Maddoff, vous c'est pour la toph!"Parole: plus content, tu meurs sur place!

La Gauche vertueuse nous fait marrer à poils devant le frigo vide et face à une planète qui se déglingue; elle a besoin de nous mais nous nous n'avons pas besoin d'elle! BASTA IA!

La Droite moralisatrice, on connait l'esbroufe-zarma: c'est celle d'un tocard qui te dit: -"Z'y va; Oh: tu m'connais! fais-moi confiance" et se tire avec ta thune si t'as été assez thon pour la lui filer en vue de cinq grammes de chichon que tu ne fumeras jamais...Héhéhéhéhé!Le 12 Juin ce sera le même couvert à deux balles-six sur barillet fixe, au menu Petit salé aux lentilles avec ses jolis petits cailloux du terroir!


Alors ouai, peut-être que nous nous en prenons pas mal à la "gauche", mais il semblerait aussi que nous n'ayons guère ménagé nos efforts question équité...Conclure autrement reviendrait à reconnaitre nous avoir mal lus et par conséquent mal traduits.
S.K





*Italo-suisse, pas belge ni catalan, ignares d'ouvriers de basses extractions, incultes d'en bas...un gars probablement de la Fiat pour une part mais côté coffre fort de l'autre...Simple comme un bretzell!

Repères : guerre-sociale

Partager

Ajouter un commentaire

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article