Les "Conti..." à Hanovre; Soirée au "démonte-pneus???".

Publié le par ...

Jeudi 23 avril 2009


Les "Conti..." à Hanovre; 
Les syndicats contrôleraient-ils les valves?


Les "démontés" d'hier seraient-ils dégonflés? Alors que nous pouvions nous attendre au RDV de Hanovre rassemblant moult des salariéEs Européens  du groupe Allemand "Continental" à des fraternisations allant au delà d'une émotion "paralysée", à l'heure à laquelle nous écrivons ces quelques lignes, et pour autant que nous en sachions, Hanovre n'est pas le théâtre d'une insurrection espérée.
Certains ont déjà pris le train du retour sans avoir enclenché de comptes à rebours.
D'autres cependant, venus individuellement, seraient encore sur place et poursuivent les rencontres avec des gens plutôt décidés à ne pas s'en laisser conter.

Ce matin, la langue tordue de Devedjian, du "Sinistre de la relance" et des niches à cons, nous affirmait avoir dans sa louche un repreneur pour les Conti', mais "qu'il ne lui appartenait pas de nous faire savoir de qui il s'agissait"...
Dubaï-Dubaï quand tu nous tiens!
Secret de polichinelle! Balourdises d'un imbécile! Voici le propos du thon, en résumé!
Seulement voila, le groupe industriel n'entend pas cela de la même oreille de crainte d'être mis sur le sable.
En outre, les salariés ne sont pas dupes non plus: il seraient virés encore plus rapidos: arnaque double ceinturée et sans chambre!
Nous attendons quelques nouvelles dans la journée ou en cours de soirée...On vous dira...
S.K
--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/"les amis du négatif à l'oeuvre".
http://les-batisseurs-d-abimes.over-blog.com
.http://taz-network.ning.com/T@Z : Territoires Autonomes Zymotechniques
/LESAMISDUNEGATIFALOEUVRE  
mail@taz-network.ning.com
par Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif publié dans : GUERRE SOCIALE

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article

steph.k 24/04/2009 05:10

Terrible  calme plat sur Hanovre!En effet! Pour trouver plus paisible que Hanovre il faudrait chercher quelque chose du côté d'une petite bourgade thermale en saison creuse. Là où un vieux garde champêtre à temps partiel et claudiquant suffirait amplement à contenir les velléités d'un chenapan improbable. Tous ont bien poinçonné sagement leur ticket de retour au coup de sifflet marquant la fin des festivités...Du moins c'est tout ce que nous connaissons de la situation outre Rhien. Bon, on ne leur demandait pas de mourir ou de vivre pour nous ni de démonter les pneus des teutons à peine têtus...Tout de même....Ils ne tiennent pas la route, les Conti...

steph.k 23/04/2009 15:25

Commentaires

Suite aux propos tenus par la commissaire à l'intention "des enragés de la gomme" leur promettant le foudres judiciaires en cas de propos assimilables à des "menaces de mort", quelqu'un a eu ce bon mot: -"Ils veulent nous crever? Mettons les à plat!"Alors là?hEIN,keskédi la keufette?