Hier nous intitulions -"Demain une grève générale...;"

Publié le par ...

Jeudi 19 mars 2009


Hier nous intitulions -"Demain une grève générale...;"

Bon enfin, c'est arrivé: Demain, c'est aujourd'hui enfin, mais un aujourd'hui lambinant sans lendemain...???
Ce que c'est que d'aller à pieds."

par Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif publié dans : CONTROLE SOCIAL

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article

les bâtisseurs d'abîmes 20/03/2009 23:02


Tous les billets
Mon blogue
Ajouter un nouveau billet à mon blogue





LES BEZIERS, COMPTEZ VOUS...

Publié par joshuadu34 le 19 Mars 2009 à 14 00
Envoyer Message   Afficher le blogue de joshuadu34




De notre envoyé spécial Joshuadel'AFT (Agence France Taz) à Béziersdu34 Place de grève, 10 heures. Il y a du monde, un peu. Des slogans, des ballons, des sourires et beaucoup de tracts, beaucoup d'arbres tronçonnés pour imprimer une colère écologiquement (à ne pas jeter sur la voie publique). Il y a colère, un peu. C'est marqué sur les banderoles. « On est en colère » ! Tiens, dessous, c'est les six sétois qui viennent de se faire virer suite à une grève pour cause de crise. C'est la crise, on vire donc pour maintenir l'emploi. Ils répondent, encadrés serrés serrés par les visages syndicaux, aux questions de la presse.

Il y a la presse, un peu. Et des photos, même si tous les photographes n'ont pas l'air d'avoir leur carte de presse et que certains ont l'air d'être copain avec la police, bien plus organisée, elle, que ce mouvement, j'ai pu le voir en me rendant place du sous-hôtel de ville pompeusement rebaptisée « De Gaule » par un maire communiste. Des cars de CRS, garés n'importe comment, bloquent les ruelles adjacentes. Il y a des CRS, un peu. Mais ils ne sont pas vraiment visibles, sont à l'ombre derrière les cars. Il doit faire chaud sous leur casque, ça aide pas pour la réflexion, une telle chaleur ! C'est sans doute pour ça qu'ils prennent les plus cons, moins de risque de surchauffe... Le cortège démarre, un peu. Les slogans fusent, tranchants comme un coupe papier émoussé et rouillé. Si quelqu'un meurt après ça, ça ne peut-être que de tétanos ! « Ce n'est qu'un début... » tu parle, on viens seulement de démarrer, se sont pas foulé ! Il y a des anars, un peu. Je les ai cherché, ceux-là, rangés en queue de peloton, derrière les gauchos, chacun sa paroisse ! Moi qui ne crois ni en dieu, ni en aucun maitre, du coup, je ne sais plus ou me mettre ! Surtout qu'il y en a deux ou trois qui brandissent, tel un pavé, le dernier Siné... C'est moins lourd à porter, d'accord, mais terriblement moins efficace surtout. Sont jeunes, encore, cette année ! Et z'ont pas oublié la panoplie complète de « Ken le libertaire » pécho dans le dernier « La Redoute ». Du coup, avec mes tongues, mon short et mes lunettes de soleil, je fais tâche ! On a avancé, un peu. Y avait pas loin à aller, pas perdre de temps, il y a le bus pour Montpellier cet après-midi, pour aller en balade ! Alors 30 mètres, un discours, et hop, on va bouffer ! J'entends mal ce qui se dit dans le discours parce qu'il y a des sifflets, un peu. J'ai cru comprendre qu'un voyage en Martinique coûte 200 euros, qu'au Mexique, c'est un peu plus cher et qu'on aura du pouvoir d'achat le jour ou les banques vireront Nicolas pour embaucher Madoff... Pas sûr, pour le coup... Ça me gonfle, un peu, alors je préfère me casser !
Repères : revoltes
Partager

Billet précédent
Billet suivant




8 Commentaires
Commentaire par Reine Roro hier Merci Josh pour ce témoignage émouvant !!! La méthode Coué n'a pas fonctionné .... Commentaire par joshuadu34 hier eh eh eh ! bah non, pas cette fois, du moins, pas à Béziers ! Remarque une ville ou le niveau moyen de salaire par habitant est de 700 euros et qui vote à droite à 53 % dès le premier tour, fallait pas s'attendre à ce que la reflexion soit d'un niveau très élevé ! Mais que veux-tu ! Je me refais pas ! J'espère toujours être agréablement surppris... ailleurs ?... Sinon, on verra ça dans trois mois, lors de la prochaine marche silencieuse... Commentaire par Reine Roro hier j'ai eu le compte rendu de notre envoyé Sinséspécial sur Pau et attend son billet avec impatience ... c'est grave, mais il m'a fait mourir de rire !! Commentaire par Reine Roro hier

Commentaire par josh