Demain, la première Grève Générale depuis longtemps.

Publié le par ...

Mercredi 18 mars 2009



LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE  LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE
  Demain, la première Grève Générale depuis longtemps.
A temps pour l'arrêter ou trop tard déjà?

Il faut bien s'entendre; c'est manifestement le seconde hypothèse qui tiendrait le mieux la route!

Et voici que pèle-mêle se bousculent les sondages qui sont au moins d'accords sur un aspect de la question, celui de la réduction du principe d'expression de l'insatisfaction à seulement quelques éléments aisément contrôlables à l'exclusion de tous les autres, de ces autres qui ne sont pas même seulement évoqués sur leur échelle de valeurs "merdiametrique/maitrise" falsifiée.

Arrivent en tête, "le pouvoir d'achat", "la peur du chôm'du, les "doutes sur l'avenir,(?)" "la défense du patrimoine"...et bla-bla-bla-blââââ!...
Pile poil, 100% des "sondéEs entreraient sans exception dans ces catégories à l'exclusion de toute autre...pas même un seul petit O;OO1 % de gens qui se dirait par exemple: -" je suis pour la grève parce que j'en ai marre de voir ma vie réduite aux impératifs économiques, parce que je veux aut'choz, parce que ce monde est une connerie, parce que 68 ce n'était pas si con, parce que je veux vivre sans temps mort et jouir sans entrave, parce que cette planète est foutue et que j'aie pas envie de continuer à marner pour que d'autres s'arrondissent la panse, parce que je prends mes rêves pour des réalités car je crois à la réalité de mes rêves surtout si ceux-ci supposent que nous éjections tous les sales connards de nos vies..."
Non, non et non....Rien là dessus...Ces questions, selon nos spécialistes en conneries appelées aussi "têtes d'opinion" seraient tout bonnement absentes des désirs des gens qui ne demanderaient rien d'autre que de trimer un peu plus mais tous pour pouvoir relancer l'économie....
L'absence même de ces considérations indique selon nous plutôt clairement combien elles sont présentes au contraire et ceci d'autant plus vivement que nous assistons à un acharnement dans la falsification rarement égalé...
Autrefois, il y a peu pour tout dire, ces "préoccupations" auraient été au moins un peu évoquées ne serait-ce que pour les imputer à des "nihilistes, des irresponsables, des autonomes totale-ultra machin truc.".. Les chiendicants auraient déjà aboyé -" Ne cédez pas à la provocation des extrémistes"...
Non là, rien du tout...Comme c'est drôle! Donc en gros, il n'y aurait que Julien Coupat qui présenterait un danger réel pour l'Etat, d'où son maintien au placard. 
Ah, bon...Nous comprenons enfin...
_____________________________________

Les jours qui viennent nous diront si le mépris dans lequel sont maintenus les grévistes de demain est ou non justifié...

Une telle grève, si elle exige du bon sens, comme ne pas s'arrêter en chemin, elle attend aussi de se trouver de l'essence au delà de la simple gestion spectaculaire d'un "mécontentement" réduit, par les teckels de garde, à sa plus pauvre et misérabiliste expression...

par Nosotros.Incontrolados-Les Amis du Négatif publié dans : CONTROLE SOCIAL

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article