De louise à nous autres!

Publié le par ...

Elle fit d'un jupon un étendard Noir repris depuis dans un merveilleux moment de colère au point de configurer le combat des anarchistes, de nos frères et sœurs de joies.
Et parfois aussi celui de quelques communistes qui combattirent, le rire aux dents, le stalinisme et ses variantes démocrassouillardes adaptées et plus ou moins repenties des hécatombes d'hier, en chaines d'aujourd'hui...

C'est assez suffisant pour que nous options désormais pour l'abandon de tout drapeau, noir, rouge...blanc.

Nous nous en tiendrions volontiers aux Pointes à pitres, aux crémaillères des "Chaudrons de la Réunion", aux pavés et aux lits d'amours improvisées...


Nous voudrions pouvoir donner à quelques fulgurances l'intensité de ces émois qui nous laissent dans les hivers gelés de la conscience l'augure de printemps encore inégalés, d'imaginations en jouissances, de tout ce qui encore aura été à peine supposé. In- envisageable...nous assurait-on...

Bref, le cauchemar tant redouté des défenseurs de l'im-mondicité!

Non, nous ne rêvons pas...la Réaction est forte, mais déjà le printemps frôle bon à la porte, aux fenêtres!!!
Les cerisiers bientôt aussi seront en fleurs de leurs fruits nouveaux.

Dansons la sarkagnole,
Vive le son, vive le son!
dansons au canon la sarkagnole,
Vive le
tcha-tcha
des thons...

S.K
louise-michel-et-le-drapeau

Repères : guerre-sociale

Partager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article