le centieme jour de détention pour JULIEN COUPAT

Publié le par ...

Ce n'est pas les "cents fleurs" sans doute chères au coeur des Veuves Mao et autres trotskos, mais le centieme jour de détention pour JULIEN COUPAT


Dans la tourmente des évènements (faits?) divers sur-médiatisés tels "le froid en hiver", "Neige en Montagne", "Les thons font du sky", "Peut on fûmer son pétard dans une remontée mécanique",, "La raclette sera t-elle assez chaude au gîte", "Les guadeloupéens iront-ils jusqu'à gâcher les vacances légitimes des français?", "AZF, touche pas la totale de la tripatouille, partageons quelques dividendes!", Julien Coupat reste en taule, au cachot, DPS, un cul de basse-fosse en plein Paris, 42 rue de la Santé, ça ne s'invente pas!

Après la sur-médiatisation béton et une mise aux fers non moins spectaculaire avant l'oubli programmé, (idem pour J-M.R de A.D): LA TRAPPE!!!
S.K

Repères : control-social-prisons-baston

Partager

Publié dans PRISONS-RESISTANCES

Commenter cet article