Xavier Fortin est-il le bras droit secret de Julien Coupat?

Publié le par ...

Le FBI et la CIA ordonnent une enquête profonde.

La résidence clandestine du ravisseur a été située à moins de 29Okm des caténaires susceptibles
d'être endommagées par les pernicieux amis de Julien Coupat au moyen de collets à lapins
(Agence photo-press Magnum.444)

Les chiens, les chats, les chèvres, les lapins, ont tous été abattus lors de l'intervention estimée
 comme " raisonnable et proportionnée" par les experts du RAID...

Le procureur de la république de Foix, Antoine Leroy a précisé que Xavier Fortin avait choisi de
« vivre à l’écart du monde comme un reclus volontaire de la société ».

Vendredi, Xavier Fortin a été placé en détention à la maison d’arrêt de Foix.
Massat dans l’Ariège où il vivait avec ses deux fils en marge de la société,
grâce à un renseignement parvenu dernièrement aux gendarmes.

Xavier Fortin est soupçonné d'avoir enlevé ses 2 fils en 1998.

C'est dans cette grange de Massat (Ariège) que Xavier Fortin et ses fils ont été retrouvés.
Ils lisaient ensemble des livres jugés subversifs au moment de l'intervention préparée minutieusement
depuis près de trois années par les spécialistes de l'anti-terrorisme.

Des exemplaires de "la société du spectacle", du "traité de savoir vivre à l'usage des jeunes générations",
des manuels d'alphabétisation et de jardinage biologique ont été saisis ainsi que deux ou trois filtres de pétards.

Un ouvrage supposé se rapporter à la construction d'une éolienne aura été également saisi. En effet, il s'agirait,
en réalité selon Michèle Marrante Marie d'un lance Scud destiné à détruire le Palais de Justice de Foix...

Nicolas Sarkosy, devant l'ampleur du drame a été placé en soins intensifs dans une section psychiatrique
au Val de Grâce...
Il pourrait être prochainement transféré en quartier de sécurité renforcé au fort de Brigançon.
Carla Bruni est dans les vappes...

Aucun Comité de soutien ne semble pour le moment ne s'être constitué.
Ceci démontre le caractère profondément marginal du prévenu qui n'avait pas été averti.


(Agence France Pêts).


--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/"les amis du négatif à l'oeuvre".
http://les-batisseurs-d-abimes.over-blog.com
.http://taz-network.ning.com/T@Z : Territoires Autonomes Zymotechniques
/LESAMISDUNEGATIFALOEUVRE  
mail@taz-network.ning.com

Commenter cet article

nosotros.incontrolados 07/02/2009 10:38

2 frères enlevés par leur père: "C'est nous qui lui avons demandé de nous garder"
enlèvement, disparition, xavier fortin, ariège, var, Massat



     Par tian le 06/02/2009, vu 24169 fois, 93





 




Xavier Fortin est soupçonné d'avoir enlevé ses 2 fils en 1998.
Max PPP

"Nous allons très bien, nous sommes heureux d'avoir retrouvé la famille. Sauf que notre père est en prison" disent les fils Fortin à La Dépêche.

Vendredi dernier, Xavier Fortin a été interpellé à Massat, en Ariège, où il vivait reclus, sous un autre nom (Michel Duchesne ndlr) dans une grange, avec ses deux fils, depuis qu'il avait décidé de couper les ponts avec leur mère, en 1998. Dans La Dépêche, les deux frères parlent de leur parcours, durant ces onze années, et disent s'être préparés à cette interpellation: "Nous avions même planifié, une fois Manu (un prénom d'emprunt, ndlr) majeur, de revenir au grand jour. On voulait sortir de la clandestinité, on savait que notre père serait incarcéré mais on avait pour objectif de relancer la procédure avec deux témoignages irréfutables: les nôtres." Mais la découverte de leur vie secrète est intervenue trop tôt. Avec leur père, ils avaient décidé, que s'ils étaient découverts, ils ne repartiraient pas, une fois encore, en cavale. Dans La Dépêche, les deux frères disent avoir vécu dans de très nombreux lieux, comme le Lubéron, les Cévennes, le Vaucluse, l'Hérault: "on changeait de lieu souvent et autant de fois de prénoms."
Au départ, pour les deux frères, c'était "comme un jeu", selon La Dépêche.
"Ils n'ont jamais été scolarisés, ont régulièrement changé de nom, de prénom, de lieu de vie, c'est compliqué" expliquait au Post le procureur de Foix Antoine Leroy mercredi. Mais ce jeu de la clandestinité présente des inconvénients: "On ne peut pas être salarié, Théo n'a pas pu passer son permis de conduire. On ne peut pas voyager à l'étranger, on est obligé de mentir aux gens qu'on aime bien, on ne peut pas établir de rapport de confiance, ou très peu." Manu et Théo insistent aussi sur le fait qu'ils n'étaient pas "désocialisés": "On a rencontré une quantité incroyable de personnes, c'était très enrichissant." Ils parlent de l'éducation que leur a donné leur père: "Notre père est professeur, et, jusqu'à nos 16 ans, il nous a scolarisés à domicile. Il avait acheté des manuels sur toutes les matières et, tous les matins, de 8 heures à midi, c'était maths, français, anglais, sciences naturelles..." Cette éducation, pour Manu et Théo, a été "exemplaire et exceptionnelle." Des enfants qui "ne seront jamais assez reconnaissants envers leur père." Et leur mère? "Pendant ces onze ans, il ne s'est pas passé un seul jour sans qu'on ait eu la possibilité de recontacter notre mère" précisent dans La Dépêche, Manu et Théo. Ils poursuivent: "Notre père nous a obligés à lui écrire souvent, elle ne nous a jamais répondu..." "Et c'est nous qui avons demandé, un soir, en pleurs, à notre père de nous garder" ajoutent les deux garçons. Et maintenant? Une seule idée en tête pour Théo et Manu: "Pour l'instant, ce qui nous importe, c'est de faire sortir notre père de prison." Théo et Manu rappellent "qu'en onze ans de clandestinité, nous n'avons jamais manqué de rien." Et en forme de mise en garde, les deux garçons ajoutent: "nous avons envie de dire à ceux qui pensent que nous sommes des 'Mowgli des temps modernes', que nous sommes dix fois plus évolués et matures que des jeunes de notre âge. Nous ne découvrons pas la société (...), on a toujours eu ce qu'on voulait." 
Selon La Dépêche, les deux garçons proposent à ceux qui souhaitent communiquer avec eux de leur envoyer un mail à l'adresse suivante: media.fevrier@gmail.com
Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document sur cet événement? Alertez vite le coach de la rédaction du Post par mail : coach@lepost.fr en précisant le sujet du post
 
       
Agrandir le plan


(Sources: La Dépêche, Le Post)

nosotros.incontrolados 04/02/2009 13:58

Comme on s'en souvient dans l'affaire Gardner, , ce dernier Xavier a sans doute beaucoup de chance de n'être ni Rhom, ni manouche...En effet il serait alors devenu le père posthume de deux orphelins!La gendarmerie aurait alors beau lieu de soutenir la thèse selon laquelle le posthume lui tomberait bien...Discours de tailleurs de prêt à plomber.Bref, le Xavier chevrier reste plus sympa que le Xavier Darcos!Qu'on se le dise!

nosotros.incontrolados 04/02/2009 12:26

Il est à noter tout de même que les gamins(17 & 18 ans) aux blazes énigmatiques témoignant peutêtre d'une univers babos poétique tantriste -héhéhéhé- auraient déclaré se trouver très bien de vivre avec leur pote de père...Bref, les potos, dans l'infox, on est dans la merde! si au moins il y avait eu de la coke, du crack, des abus sexuels....Las: Keudalle! Si ce n'est un refus global d'un monde...un monde de...de notre monde...Non pas sous les tropiques et le cocotiers  pour stars fortunées, mais ici, juste à portée de désirs! Juste de quoi orchestrer une nouvelle terreur artificielle  dans les chaumières...Nous, on dit ça come ça!