HENRI VAQUIN EST UN SALE TYPE ET RUE 89 DES SALES CONS!

Publié le par ...

Rue 69...heu...89...Les rédacteurs de ce merdia fouchtri-fouchtra se félicitent de la turlutte que le vagissant VAQUIN, faquin sarkosiste, vient de leur faire en les "remerciant" d'avoir bien voulu publier un chiasseux dithyrambe à propos de son bouquin où il explique comment et pourquoi, comparé à lui Besson, ne serait que de la petite bière. (encore une question urinaire subsidiaire).

Nous ne nous étonnons plus de rien tant nos temps sont riches de félonies en tous genres, une de plus ou de moins ne prêterait nullement à conséquence.
Mais ce type là, grande gueule et tout et tout choisit pour s'illustrer un bain de fange et  lourd  de dégueulis....

Selon se thon, qui ne manque pas de bonnes raisons pour mépriser une gauche reconnue comme mondialement la plus conne, il ne serait d'autre voie que celle de se vautrer dans le lisier élyséen, mieux d'y souhaiter une litière!
Las, le bouffre moisi de n'avoir pas vu ses mérites de laquais reconnus, pour attirer l'attention de ses ingrats au pouvoir "grâce à sa voix" (ingrats qu'il se garde bien d'épingler , quête de strapontins oblige), il  remet une couche de merde (méritée souvent!) sur ses tartines à lécher...
A ce niveau de bassesse il n'en va que du pire, à moins que ce soit que de l'inverse!

Certes, c'est son affaire! Tout comme il relève identiquement du bon plaisir de Rue 89 de tirer plaisir de telle plume ou de telle bouche... de s'y déverser et de s'en enorgueillir...

Ce qui fait qu'il nous est donné de pouvoir nous foutre de la gueule de plein de vieux cons d'un seul coup.

Nous non plus: Nous n'allions pas bouder notre plaisir!!!


--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/"les amis du négatif à l'oeuvre".
http://les-batisseurs-d-abimes.over-blog.com
.http://taz-network.ning.com/T@Z : Territoires Autonomes Zymotechniques
/LESAMISDUNEGATIFALOEUVRE  
mail@taz-network.ning.com

La lettre d'Henri Vacquin, "vieux con" de la gauche, aux riverains

Henri Vacquin (Audrey Cerdan/Rue89)

Après l'article consacré à son livre Mes acquis sociaux et au vu des très nombreuses réactions des riverains, Henri Vacquin nous adresse cette réponse, à la fois chaleureuse et argumentée et, ne boudons pas notre plaisir, sympathique à notre égard.

Commenter cet article