Scratch du Boïng-Boïng U.S : un dernier p'tit coup de billard?

Publié le par ...

LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE

L'Hudson river: un dernier p'tit coup de billard? Combien de bandes? Qui paie la tournée? Bush? Obama?


le boïng-boïng qui se serait vautré sur l'Hudson serait un élément de diversion ultime mais naïf et grossier achevant la présidence Bush comme une possible tentative de détournement de l'attention sur les perspectives américaines dans le massacre plus ou moins planifié des Palestiniens de la bande de Gaza, comme pourrait nous le laisser supposer l'affaire dite des ressources gazières convoitées conjointement par divers consortium financiers Européens, ricains et Israéliens, cela va de soi.

L'Hudson n'est pas un vulgaire cours d'eau et le trafic fluvial y est d'une rare importance, d'une importance à peu près sans égale, si ce n'est sur le Mékong ou le St Laurent en pleine saison ou encore le Nil...sauf ce jour là, pas un seul bateau ni même une barque à l'horizon et à ce moment là et ceci jusque dans les minutes qui suivront ce faux scratch où l'on verra subitement tout plein de rafiots surgissant de nulle part venir porter secours aux "rescapés" de cette cascade "james bondienne" ...
Je suis sûr que J.P belmondo assurait les prises de vues...

Le zing en question aurait perdu rien moins que deux réacteurs au décollage tout en parvenant à maintenir une "assiette impeccable" permettant un "amerrissage impeccable" comme en attestent diverses vidéo...

Boites noires inaccessibles, réacteurs introuvables, personnel de la compagnie aérienne en "débriefing", black-out, familles des passagers et passagers(?) itou...

Bien sûr, nous ne savons rien pour le moment, mais faudrait peut-être fouiller un peu....

Repères : chronique, des, infamies

Publié dans GUERRE-CONTROLE SOCIAL

Commenter cet article