AUTO-REDUCTION FESTIVE ET COMBATTANTE.(anté) PIQUE-NIQUE SAUVAGE !!!

Publié le par ...

PRENEZ-EN PLUS, C'EST DANS LES RAYONS QUE CELA MANQUE LE MOINS! LA MISERE ET LA BËTISES/  HONTE EN PARTAGE???ASSEZ!!!

Des actions similaires à Rennes, Grenoble, Paris...

 
L'autoréduction, définition
La notice Wikipedia, consacrée au mouvement autonome, définit l'autoréduction comme une pratique "qui consiste pour un groupe d’usagers à imposer par la force une baisse du prix d’un produit ou d’un service. Elle peut aller jusqu’à la gratuité et prendre la forme de véritables pillages de supermarchés. Les autonomes, comme les anarchistes, parlent alors de 'communisme immédiat', c'est à dire sans phase de transition."

En Italie, dans les années 70, elle prenait parfois la forme de mouvements de masse où les abonnés à l'électricité refusaient de payer leur facture, pour obtenir des ristournes équivalentes à celle de l'industrie.

A chaque fois, ces militants adoptent le même mode opératoire :

  1. Une trentaine de militants entrent dans le supermarché en petits groupes, avec paniers ou chariot
  2. Ils les remplissent de nourritures, arrivent aux caisses simultanément et au moment de régler leurs "achats", refusent de payer
  3. La sécurité intervient, puis les négociations commencent avec la direction du magasin
  4. Parallèlement, les militants sans paniers distribuent des tracts justifiant l'action et déploient une banderole avec leur slogan ("Face à la crise, nous réquisitionnons, nous partageons", à Grenoble)
  5. Au bout de trente minutes à une heure, le magasin cède à la revendication, à la fois pour éviter que la situation ne s'envenime et en raison du manque à gagner
  6. Le groupe des militants redistribue la nourriture devant une agence de l'ANPE ou à leur réseau (sans-papiers, précaires)

Publié dans INITIATIVES-PAVES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article