TRIQUES,TRAQUES, ENFERMEMENTS,CONSENSUALISME:BASTA, BASTA, BASTA JA!!! LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE

Publié le par ...

Samedi 8 novembre 2008
LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE

<b>CARTE DE SEJOUR,PERMIS DE TRAVAIL, AUSWEISS, TRIQUES,TRAQUES, ENFERMEMENTS, CONSENSUALISME: BASTA, BASTA, BASTA JA!!!</b>


* Posted by LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE on 8 Novembre 2008 at 13 19 in Les BATISSEURS d' ABIMES

Parce que:
Nous pensons qu'il s'agit de contribuer de toutes nos forces à arracher les baillons apposés sur nos bouches et qui ligotent nos esprits.
Parce que:
Nous pensons que nous avons tous des cris (des bastons!) à pousser, hurler, comme autant de leviers rageurs contre toutes les iniquités et autres formes de discriminations humaines et sociales
Parce que:
Nous pensons que le débat ne s'arrête pas aux seules questions de "régularisation des sans-papiers",
Parce que:
Nous pensons qu'il est possible à l'occasion de chaque "démonstration" de prendre la parole contre le réformisme ambiant souvent relayé par les "bonnes fausses consciences cultureuses humanistes et démocrassouillardes
Parce que:
Nous pensons que la bagarre va au delà des simples questions et considérations "caritativistes" ambiantes
Parce que:
qu'il est possible d'intervenir partout, y compris sur les terrains limités à la fausse contestation en venant aussi souvent que possible dénoncer la couardise sociale-démo
Parce que:
Les papiers on s'en fout ce qu'on veut, c'est plus de papier ni d'Etat du tout
Parce que:
nous soutenons que le débat et la contradiction doivent être portés partout:
NOUS INVITONS CHACUN A VENIR OUVRIR SA COLERE A CHAQUE DEBAT OU FAUX DEBAT:
AINSI, DANS CETTE MESURE DES GUEULANTES, IL N'Y AURA PLUS JAMAIS D'ALIBI...
NI DE CONFISCATION DE LA PENSEE OU DE LA PAROLE DE LA PART DES SOCIO-CRATES

(les amis du négatif/nosotros.incontrolados/les bâtisseurs d'âbimes/ TAZ)

-----------------------
dal eveline


afficher le détail 12:00 (il y a 1 heure)


Répondre



PETITE APRES MIDI DE SOLIDARITE AU PARC JOSAPHAT CE 11 NOVEMBRE à 13 heures


Mardi 11 novembre, au Parc Josaphat, entrée gratuite


Dans le cadre du "mois de la solidarité", la compagnie des Nouveaux Disparus présente son spectacle "La traversée de la mort" (à 15h30)


Celui-ci sera précédé par "On ne parle pas que de nous", à 13h

mise en scène et musique : Jérémie Piolat,

écrit et joué par le groupe "Koutourouma femmes migrantes" (dont deux femmes avaient occupé l'église Ste-Suzanne) Elles racontent chacune leur histoire, leur arrivée en Belgique, leur vie en tant que migrants en Belbique, mais elles ne parlent pas que d'elles....La pièce est excellente !!!


produit par le Gaffi (Groupe d'animation et de formation pour femmes immigrées)


Suivi d'un concert de William Sandoval à 14h

William Sandoval est un artiste équatorien qui attend ses papiers depuis 9 ans. Le 4 et 5 octobre, il a organisé un concert :"24 heures de chansons pour la régularisation des sans-papiers..." en rassemblant près de 200 musiciens et plus de1000 spectateurs. Vous pouvez visiter le site du concert, laisser un message sur le livre d'or, et voir les photos prises durant ces 24 heures http://www.24hdechansons.be/



Chacun peut y ajouter son « spectacle » (ça c’est moi qui le dit !)

eveline

Repères : guerre-sociale

Partager

Repères : guerre-sociale

Commenter cet article