LA FAIM DU MONDE

Publié le par joshuadu34

C'est la faim du monde !

Quand j'ai appris la mort d'Emanuelle, je me suis passé du Bachelet avant de me faire l'intégrale en vidéo de Sylvia Krystel... Ça a pas duré longtemps ! Tant mieux, ça m'a permis de m'apercevoir rapidement de la méprise ! Et puis, ce fauteuil en osier, c'est plus tendance ! Sans compter que les plages de l'Hérault l'été sont quand même plus érotiques que ce film qui date un peu...

Heureusement pour moi, le film s'est terminé au moment des infos de TF1, et j'ai eu 20 bonnes minutes pour comprendre qu'il s'agissait de la bonne sœur de Calcutta ! On est alors passé de l'érotique au burlesque ! La messe à Paris vaut quand même son pesant de cacahouètes ! Les riches dedans et les pauvres dehors !

J'étais quand même déçu ! Imaginez : après avoir vu ce chef d'œuvre du 7ème dard, l'image de la sainte liquide n'appelle aucune esquisse d'excitation (essayez de le dire vite...) !

Me revoilà donc les pieds sur terre. L'est con, elle ! Toute sa vie, elle a couru le monde entier pour se faire photographier aux côtés de pauvres, et, aujourd'hui qu'on a la chance d'en avoir autant que dans un pays du tiers monde, avec fouilles de poubelles et tout et tout, elle crève ! C'est quand même pas de bol !

Bon, c'est vrai que là ou elle était dernièrement, dans son parc à vieux du Var, c'était pas évident ! Sont difficiles à trouver, les pauvres ! Et quand il y en a, ils se cachent, parce que sinon, les municipalités varoises les envoient en pension, là ou ils ne sont pas visibles.

Et puis sans doute que l'idée de souffler, dans quelques semaines seulement, les 100 bougies aidée par Sarkozy, c'était le grand écart de trop ! Ses pauvres vieux os, pourtant entrainés à l'exercice par des années de pratique, n'auraient pas supporté ! Pourtant, on s'aguerrit vite, dans le doux monde des culs bénis ! Pensez, critiquer la pauvreté en souriant à PPDA sur TF1, ou aux côtés d'amis politiciens de droite-droite ou de droite-mais-un-peu-moins, en soutenant malgré tout une pensée castratrice qui a largement sa part de responsabilité dans la misère mondiale, c'est un sacré entrainement ! Enfin, c'est quand même moins dur que de remettre en question un système entier, à priori...

Remarquez, elle est (pardon, était) très forte quand même ! Affirmer que l'acceptation de l'autre passe par une idée religieuse après des siècles de « guerres saintes », d'acceptation et de soutien de l'esclavagisme, « d'ordre moral » basé sur l'acceptation du servage et de l'exploitation, sans faire rire le plus crétin des décérébrés, c'est quand même fort !

Mieux, même... Vous rendez-vous compte qu'à deux seulement, elle et Pierrot, ils ont réussit à faire oublier la réalité historique de siècles et de milliers de Torquemada ! Ils sont devenus les cautions du catholicisme « à visage humain », renforçant même, par leur mort, ce cautionnement, puisqu'ils sont aujourd'hui intouchables ! On ne touche pas à des morts (sauf s'ils s'appellent Adolf, le copain de Pie XII) !

Quel plus bel hommage la nation pouvait-elle lui rendre que par ce discours de notre président, sortant à peine de sa réunion avec les banquiers à qui il a déjà remis 10 milliards (de quoi nourrir la population mondiale pendant toute une année), ou il s'extasie devant la dépouille de celle qui a « lutté toute sa vie contre la pauvreté » ? C'était beau, digne d'un « entre ici, André Malraux » ou d'un « Casse toi, pov'con » !

Et pas un sifflet !...

Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers ! La preuve, Sarko est toujours là !

Déjà que Coluche était plus là, mais en plus on perd Pierrot et sœur Emmanuelle des Batignoles ! Les pauvres ont quand même pas de chance ! Qui c'est qui va leur apporter leur soupe, maintenant ? Reste plus qu'à monter un collectif de chanteurs qui se réunirons une fois l'an pour rappeler qu'ils existent ! En plus, Johnny est libre maintenant ! Reste plus qu'à trouver l'hymne...

Quelques propositions :

« Emmanuelle, comme un soleil,
Emmanuelle, toujours plus belle... » (F. Valery)

ou

« Tiens, voilà du Boutin !
Pour les noirs, y en a pas, pour les noirs, y en a pas,
Ce sont des tireurs au flanc » (B. Hortefeux)

ça aussi

« Ah, si j'étais riche... » (N. Sarkozy)

Bon, je vous laisse poser vos propositions ici... Nous transmettrons...

Commenter cet article

joshuadu34 28/10/2008 11:12

Quelques propositions de Steph... :- Qui rit hait le son...........- Comme quoi le jonc* ne vieillit pas (*jonc=or en argot)- Prend l'osier et tire-toi !- Si j'avais encore mes rêgles !- Tripote-moi le sacristain !- Met tes mains sous mes draps !- Je viens de lire Justine d'Isidore Donatien et je suis trempée comme une vieille soupe !- La philosophie dans le boudoir, c'est pas de l'eau bénite !- Jamais avec un curé !- Plaidoyer contre la tonsure !Pour un emmanuel-thon, chantons et dansons ; à vos plumes on trouvera bien de la zique à foutre dessus... bizzz.