Une partie de jambes en l'air avec Soeur Emmanuelle!

Publié le

LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE

La réponse étatique écclésiale à la marseillaise sifflée. Une partie de jambes en l'air avec Soeur Emmanuelle!


La réponse étatique ecclésiale à la marseillaise sifflée. Cela n'aura échappé à personne si ce n'est aux refractaires à la culture mérdiatique télévisuelle. la journée et la soirée d'hier étaient entièrement consacrées à la star érotique du moment...Non, pas Madona qui vieillit mal, ni Brigitte Bébé-phoque taxidermisée, mais à Emmanuelle l'égérie des bénitiers! (Celles et ceux qui aurait tenté une escapade sur une autre chaine se seront envoyéEs Françoise Dolto, une affaire pas mince non plus.(mais sans Carlos, la terreur des régimes minceur)...Lui, il n'a pas été pondéralement psychanalisé...Un gros loupé dans la carrière du "ça"..

Alors nous avons entendu un Nanard Kouché sous le tabernacle s'extasier les mirettes aux cieux sur l'extraordinaire frangine qui faisait tant pour les pauvres et sous toutes les latitudes, voire même peut-être dans toutes les positions....
Et notre Ministre de l'occultisme et de l'étrange affaire de dégouliner sur la couleur "mer du Nord" (sic) des yeux de la nouvelle "chiffonnière du Caire"...
Ça valait son jus de premier communiant!!!

Et tout ainsi à l'avenant! Nous avions déjà eu la même soupe pour Mother Thérésa, l'abbé Pierre, Jean-Paul II, et sommes maintenant dans l'expectative concernant Bernard Tapie, Daniel Legrand des gniards de Don Quichiotte, le CAC 40, et Jérome Kerviel....
Bon nous on s'en cogne...on a vite éteint le poste et sommes alléEs sur TAZ music où décidément on s'ennuie beaucoup moins!
Bien le bonjour à toutes et tous.
Steph.

Repères : arret-cures-a-recurer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les amis du négatif à l'oeuvre 24/10/2008 09:03

Commentaire par LES AMIS DU NEGATIF A L'OEUVRE dernièrement Supprimer le commentaire La frangine Emmanuelle, non pas la Béart, l'autre...se branlait apprenons(?)- nous... Ben tiens! C'est la radio, la Tv, la presse en général, qui le crient à "tue-queue"....et elle aussi, la frangine, dans ses mémoires encore mouillées...d'encre d'imprimerie. Pas de quoi surprendre pourtant. Bref, ce matin en promenade sur le wouèbe, il ne serait question que de celà! Bravo! Tenez les potes, la palme revient à "LePost", si, si...LePost, vous vous souvenez? Bon... On voit que certains suivent quand même un peu "l'aktu-alitée"...LePost, émanation nauséeuse du feu-journal "Le Monde" (l'im-monde, pour les intimes!). Sur LePost donc, pas moins de 150 comm' sur les petites branlettes sous le voile...Heureusement nous ne nous sommes pas fait chier à tout lire hein? Faut pas pousser le clito trop loin non plus! Mais en gros on pouvait relever qu'un bon nombre de gérontophiles regrettait ne pas avoir troussée la nonne avant qu'elle ne se mette le crucifix à gauche, comme d'autres troussent leurs bonnes...Beaucoup trouvaient "normal" (surtout après les confessions de l'abbé Pierre, de Catherine Nay, et de mère Denis, que l'octogénaire s'accorde un peu de détente dans sa cellule pourvu que "sa mission divine" n'ait à en pâtir... Avec les curetons pédophiles et les bonnes soeurs "détourne-tétards" le paysage spirituel sort ainsi grandi et nous pouvons enfin tous admettre qu'après tout les sacerdoces ça s'enfile aussi (on a déjà vu ça dans "l'exorciste")...Turlupinée par les turluttes la vioque aurait jeté ses dévolus sur les mouflets à l'ombre des minarets et autres clochers lointains sans se risquer toutefois jusqu'à aller faire le trottoir à Manille...Qu'on ne nous dise pas qu'elle préférait s'envoyer de vieux moines puant le calendos, sauf sur le tard...(Au quignon, elle ne serait pas des plus prolixe sur les questions touchant à l'âge précoce des "petits capitaines à la croix de bois"....) Mais l'affaire est là: dans les couches! Nous, on s'en tape, à vrai dire, qu'elle se branle ou pas...Ce qui nous inquiète quand même c'est l'hystérie dithyrambique autour de la vioque y compris sur les stations du service public (laïc mon cul!) devenu depuis longtemps "sévices publics" en conséquence de quoi nous nous sommes dits qu'on pouvait très bien tremper nos plumes anti-cléricales dans le trou-du-cul médiatique ne serait-ce que pour demander par la suite aux rédactions si ça leur fait un peu de bien à elles aussi....A la bonne vôtre!

joshuadu34 23/10/2008 08:31

Comique, l'enterrement de cette "représentante" de la lutte contre la misère, hier ! Les riches au chaud et assis dans la cathédrale et les pauvres dehors à baver devant l"étalage du faste catholique ! Quelle belle image de la réalité des religions !!! Remarque, le plus marrant, c'est quand même de voir tous ces pourris responsables de cette misère aux premiers rangs, bien devant les caméras pour rendre un nouvel homage à leur propre "humanisme" et bien l'étaler à la face de la population ! Et dire que tous ces cons y croient encore !!!