1er Mai mon cul! Travail? C'est quand qu'on te fait "ta fête"???

Publié le par AZA EL ZYMO

Le sot l'y laisse...Vivent les masses balotteuses!

En effet, en ce jour d'aujourd'hui la piétaille des cuistres  en livrée, bardée de stykos battera la semelle sur le tempo des retraites, du pouvoir des chats, de la négociation citoyenne et quelques autres billevesées du même acabit alors que les banques raflent la mise sur l'ensemble du monde en imposant brutalement et sans complexe aucun son "bon sens visionnaire" en matière de gestion des affaires courantes touchant à la question de la survie même de ces quelques milliards de pauvres, ces "bons à nibe", pas même -"vaille-que-vaille"- en  louable "chair à canons" acceptable au delà de sa docilité de moins en moins fiable.


C'est que ça commence à "gronder" un peu ici et là, sans grand danger cependant  tant que le mécontentement et ceux qui le portent  se borneront à quémander auprès des "spécialistes" des mesures prophylactiques acceptables et durables au lieu de passer directement à la reprise en mains de l'ensemble des affaires qui les concernent...Au premier chef d'ériger partout des réverbères auxquels pendre banquiers bureaucrates, curés, mollahs, législateurs, politiciens, énarques, aristocrates, enfoirés et autres valets de plumes ou de pipes.


Mais hélas, on en est pas là. Il s'agit essentiellement de "sauver l'espoir des masses laborieuses" en un avenir meilleurs et sans burqa si possible.


1er Mai mon cul! Travail? C'est quand qu'on te fait "ta fête"???

 


Steph.

Commenter cet article